À XIII Ailleurs , c'est fini. Lassé de travailler dans le vide et sur tout je ne suis pas en mesure de faire face à la concurrence de treize mondial. Qui a fini de tuer le site en prenant la même ligne éditoriale ou presque que moi.

Un bénévole, un de plus qui arrête. À croire que ceux d'en haut considèrent ceux d'en bas comme peu de chose. Une partie du déclin du XIII en France est sans doute là aussi. C'est ainsi et je n'y peux rien.

 

Amicalement à tous, enfin ceux qui restent.

Thierry.

 

Ps: si quelqu'un est intéressé pour prendre la suite, qu'il me contacte dans l'onglet commentaires.